Un peu de promotion

Tous droits réservés. Reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation.

Stellarzac© Créé avec Web+x7 Contact    | Mentions légales Accueil
Accueil Observatoire Stellarzac Instruments Le gîte En pratique Contact photos Nouveau

Trouver un site d’observation qui allie transparence et stabilité n’est pas chose aisée.

Le Causse du Larzac offre comme beaucoup de plateaux de bonnes chances d’obtenir un ciel calme, les vents y étant plus laminaires, non gênés par des reliefs importants.
La région dont la densité de population est parmi les plus faibles de France garde un ciel pur, sans halo important. Le hameau lui-même n’a pas d’éclairage public et souvent la mer de nuages limite la pollution lumineuse.


en groupe sur la plateforme de l'observatoire Stellarzac

Afin de permettre un usage idéal des instruments, ces derniers sont placés sur une plateforme en bois de 75 m². Cette plateforme dispose de trois emplacements isolés afin de ne pas transmettre les  vibrations des pas des observateurs aux instruments. Deux  des emplacements sont destinés au T800 et au T1000, le troisième doit à terme recevoir un télescope binoculaire de 500 mm. A l’usage, on réalise vite l’intérêt de cette configuration. Les escabeaux sont toujours idéalement placés et donc stables et les déplacements des observateurs sur la surface en bois entraînent moins de fatigue.

ciel coronal à Stellarzac la voie lactée à Stellarzac Le choix du site. Transparence et stabilité sont primordiales.

Une plateforme pour le confort et

un abri thermiquement isolé pour observer dès le début de soirée